Robots INM : Poppy

Bonjour,

Samedi dernier, le 4 avril 2015, je me suis rendu au Relais d’science à Caen dans le cadre du projet RobotsINM. Voici une petite explication de cette magnifique journée !

 

Invité par un ami je me suis rendu au Relais d’science ce samedi matin afin de participer à l’évènement RobotsINM. Le but est de construire et de programmer un poppy, le robot libre! En « concurrence » avec les autres centres inmedia, nous avons communiqué par webcam sur l’avancé de nos projets respectif.

A mon arrivé je m’attendais à trouver plein de barbus codeurs, de plus étant absent le vendredi, je pensais que j’allais être seul dans mon coin. Mais finalement dès le début un très bon accueil m’a lancé dans l’aventure.

Le projet nécessitait de l’entre-aide entre développeur et électronicien de Poppy, et malgré les problèmes de wi-fi nous avons réussi à ressortir de belle chose.

Poppy, robot humanoïde bio-inspiré

Venons-en au plus intéressant : Poppy en lui même. Il possède 26 moteurs chaqu’un ayant deux modes : un mode fonctionnel et un mode relaché. Nous retrouvons ce système dans le robot Nao également, l’avantage est de pouvoir en mode relaché effectuer des enregistrement, je m’explique. Dans le premier mode, les moteurs sont ‘durs’, c’est à dire qu’ils suivent une trajectoire fixe, ils sont en fonctionnement. Tandis que dans ce second mode, les moteurs sont relachés nous pouvons ainsi manipuler Poppy, le bouger à notre guise, et grâce à un retour du robot enregistrer les positions des moteurs donc une position. Au final en cumulant les positions enregistrées nous pouvons faire dancer Poppy.

Dans l’après-midi, nous avons contacté les autres équipes de France et nous nous sommes lancés des défis:

-> faire dancer poppy

-> lui faire écrire « poppy »

-> origine du monde …

Nous avions trois possibilités pour réaliser ces défis, la première qui vient à l’esprit : programmer directement pour Poppy et son petit raspberry ! Nous pouvions aussi développer pour une main de poppy, quelques moteurs ont été assemblés, elle servait principalement en test et enfin il existe un simulateur 3D. En lançant des commandes dans le shell python le Poppy virtuel bougait dans ce logiciel.

Finalement après avoir lu la documentation (au passage très bien faites), j’ai réussi à programmer un petit truc sur le Poppy virtuel.

Vers 16h nous avons inséré nos données dans le ‘cerveau’ de Poppy afin de tester, finis de l’habiller et à 18h nous avons fait une démonstration aux autres groupes.

Après un petit cocktail, nous sommes chaqu’un retourné chez nous avec de belles images, et de bons souvenirs dans la tête!

Merci beaucoup à toute l’équipe, aux participants qui ont rendu cette journée agréable et à bientôt dans les nouveaux locaux 😉

« Je suis Poppy, le petit robot, l’ami du libre »

Kévin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s