L’électronique de Knut

Bonjour,

Dans cet article nous allons voir l’électronique, c’est à dire le branchement des câbles et pour la première fois la mise en marche automatique de la voiture.

 

Après avoir vu le matériel, nous allons commencer à l’utiliser. Nous utiliserons l’arduino, si vous vous rappelez c’est celui qui exécutera les commandes envoyées.

 

1 – Mise en place des éléments :

Pour commencer, on va connecter notre arduino à notre ordinateur et via le logiciel Arduino IDE nous allons effectuer un petit programme. Le but ici n’est vraiment pas de développer nous reviendrons dessus plus tard, mais de comprendre le fonctionnement du programme en surface si on souhait le modifier plus tard. Suite à des recherches je suis tombé sur cette page avec de nombreuses explications. J’ai récupéré le code concernant le PWM control mode pour comprendre le fonctionnement et je l’ai lancé avec le dans le logiciel arduino et nous allons l’observer rapidement.

Tout d’abord on initialise des variables. Ensuite on voit 5 fonctions qui vont nous permettre de nous déplacer. Personnellement pour un premier essai je vous conseille de garder simplement le stop et le advance. Ensuite comme dans tout programme arduino notre setup() qui initialise nos pins par rapport aux variables choisies. Finalement dans loop() une action est effectuée en fonction de l’entrée user.

Le langage est très proche du C, si vous avez toujours du mal à comprendre ne vous inquiétez pas, dans le prochain article on entrera un peu plus dans le détail du développement.

Maintenant que nous disposons de l’essentiel il suffit d’intégrer l’arduino sur le reste de la plateforme !

 

2 – L’installation de l’arduino :

« J’ai mon arduino avec mon programme dedans, je le mets sur ma voiture et là… c’est quoi tout ses fils?? je fais quoi??  »

Pas de panique on y vient. L’arduino dispose de nombreuses connectiques c’est donc facile de se perdre. Ici notre programme a été conçu pour utiliser les ports PWM. Il s’agit des blocs vert qui sont sur le coté. Deux sont disponibles pour faire fonctionner des moteurs et le dernier sert à l’alimentation.

Petit Plus : Sur l’arduino vous pouvez alimenter les sorties en passant par le port microUSB. Mais pour les PWM, on utilisera très souvent (voir tout le temps) la borne spéciale car le microUSB ne suffira pas à alimenter ses sorties.

Ainsi vous pouvez brancher les fils provenant de votre batterie ou piles sur la borne +/- et sur une autre borne PWM on va placer nos moteurs. Pour que votre programme soit en coordination avec votre branchement matériel vous avez besoin de la documentation et de faire des tests pour bien comprendre. Le site dfrobot est extrêment bien fournit, n’hésitez pas à vous renseigner dessus.

Après avoir fini les branchements il se peut que cela ne fonctionne pas, dans ce cas observez à côté du bloc PWM +/- un interrupteur est présent, il doit se trouver sur la position allumer.

3 – le PWM

Me concernant vous pouvez observer la vidéo ci-dessous. J’ai modifié le code afin que dès le branchement sur l’arduino la voiture se retrouve lancée.

Mais pouquoi avons nous placé nos moteurs sur les PWM et justement les PWM c’est quoi?

En fait cela signifie Pulse Width Modulation. Pour ceux qui connaissent un petit peu il s’agit d’un signal carré.

signal carré
signal carré

Ce genre de signal nous permets d’effectuer des merveilles. On peut notamment effectuer de la musique de cette façon, il suffit de moduler la fréquence. Ceci est utilisé « pour synthétiser des signaux continus à l’aide de circuits à fonctionnement tout ou rien »

 

4 – Les autres entrées-sorties

Nous avons vu les PWM pour les moteurs notamment, il me semble que c’était le point le plus important mais l’arduino nous réserve plein d’autres surprise.

On peut compter sur les 6 boutons que vous trouverez en bas (S1-S5 et reset). Auprès du port USB un emplacement est libre avec une petite information (Xbee). Il s’agit d’une carte radio. La communication par onde radio est réglementé pour le respect de tous attention à l’utilisation.

Finalement en bleu les ports analogique et en vert digital.

 

Pour plus d’informations sur l’électronique, je vous conseille de suivre les aventures de Electro Amateur un type vraiment génial avec des tutos très intéressants !

 

Le projet avance nous avons maintenant une voiture qui roule seule, il ne reste plus qu’à la contrôler. Prochain article un très gros sur la programmation.

 

« Belle, belle, belle comme le GGGZZZTTT  …. » de Claude François

Kévin