Les choix de langage et framework

Bonjour,

Bonne année à tous! Je vous souhaite d’être heureux et que la force des makers soit avec vous pour cette année 2016.
Dans ce chapitre nous parlerons des langages ainsi que de l’interaction entre l’arduino et le rapsberry.
Pour remettre dans le contexte, nous avons vu dans la partie précédente que nous devons maîtriser l’arduino avec un langage proche du C via le logiciel IDE Arduino. Le but d’un raspberry comme indiqué également ultérieurement est d’obtenir une intelligence pour notre robot.
Rapidement on peut en déduire que l’arduino pourra être contrôlé via le raspberry. Et c’est la qu’interviennent les langages de programmation.

 

Le Python :

Langage apparu en 1991 il s’agit d’un langage dit de haut niveau. Grâce à celui-ci les développeurs peuvent réaliser des codes sans se soucier des problèmes de performances, de gestion de la mémoire et de plateforme.
Très utilisé dans les domaines de la recherche, médecine et enseignement entre autres, de nombreuses bibliothèques (ensemble de fonction) ont été développé.
Très facile d’installation sur Linux, pour le projet nous avons trouvé utile d’utiliser le python pour le serveur web. De plus il servira à contrôler l’arduino via une bibliothèque.

 

La fameuse bibliothèque de contrôle :

Sur ce site nous avons déjà évoqué des possibilités de gestion de l’rduino en python avec pymata et pyserial. (En lien des articles effectué par des collègues).
Mon choix c’est orienté sur pymata, facile à utiliser je l’ai pris en main très rapidement. Je n’ai pas eu l’occasion de tester pyserial mais d’autres étudiants l’ayant utilisé obtiennent un résultat similaire. On l’inclue dans notre fichier python et ensuite on peut dialoguer via un port série avec l’arduino et activer des pins.
Toute la documentation, l’installation de pymata se trouve sur ce git : https://github.com/DawnRobotics/PyMata
Ailleurs je n’ai pas trouvé grand chose d’autre, une doc assez détaillé est présente elle nous indique les commandes que nous pouvons effectuer.

 

Le serveur web :

De même pour le serveur web de nombreuses possibilités s’offre à nous. Le python toujours un langage simple complet et léger reste privilégié. Après utilisation de cherrypy que j’ai trouvé très facile j’ai voulu tester quelque chose de nouveau et personnellement j’ai choisis bottlepy.

Très facile d’utilisation, on indique les patterns des urls et c’est fini ! La documentation est très bien fournie et le guide de démarrage est accessible et logique.

 

Comment tout mettre en place? :

Après le choix des langages et les justifications voici l’heure de l’installation. C’est simple on installe python sudo apt-get install python, on installe pymata et notre serveur web sudo pip install bottlepy.
Ensuite branchez votre arduino au pc, lancez l’ide arduino et dans file trouvez l’exemple firmata qui est la librairie pour l’arduino. Ouvrez-le et exécutez-le. Maintenant chaque fonction qui sera appelée en python provenant de pymata agira directement sur firmata présent dans l’arduino.
Et voilà ce dernier chapitre cloture toute ma mise en place et l’installation, il ne reste plus qu’à coder. Nous verrons comment en code faire avancer notre voiture pour la première fois dans le prochain épisode.

 

Sources :

Le langage python

Le framework Bottlepy

La bibliothèque Pymata

 

« Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué »

 

Kévin

Publicités